Dans les coulisses de la Fashion-week.

Salut les copains!

En pleine Fashion Week à Paris, je vois sans arrêt, sur Instagram et sur tous les réseaux sociaux, les gens s’affoler des dernières tendances et de tout ces défilés aux quatre coins de la capitale. Oui mais voilà, vous êtes vous déjà demandés comment tout ça se préparait? Avez-vous déjà pensé aux milliers de petites mains qui travaillent dur pour arriver à ce résultat? Non? Je vais vous éclairer un peu.

Depuis maintenant deux ans, je travaille chez un Parurier (ici d’ailleurs dans la vidéo sur l’atelier métal, ce sont mes mains hihi). Depuis maintenant deux ans, j’ai l’honneur de voir mon travail défiler lors des fashion-week, de travailler pour des noms prestigieux et avec des personnes que je suis fière de pouvoir compter dans mon carnet d’adresse. Oui mais tout cela à un prix. Nous recevons souvent les dessins et les maquettes à moins de deux semaines du défilé, arrive alors une période de travail intensive. Parfois 7 jours sur 7, parfois plus de 15 heures par jour. Mais voyez vous, ces périodes, ce sont un peu mes préférées dans l’année (sauf vers la fin). Pour vous faire une petite idée, en une semaine j’ai fait un peu plus de 70h.. Supplémentaires ! Ce qui nous amène à une semaine de 106 heures au lieu des 35 habituelles. Alors oui c’est fatiguant, oui je dors souvent moins de 4 heure par nuit et je suis complètement crevée, vidée, exténuée, à fleur de peau, stressée, en larmes (oui quand je suis fatiguée je pleure) mais voilà, quelles satisfaction de voir son travail défiler.. Du café en intraveineuse, beaucoup trop de nicotine, des rires et des dîners souvent trop riches voilà le secret de la fashion-week.

Parfois, les designer nous demandent, et c’est une histoire vraie et vécue, « Bonjour, on voudrait 250 paires de boucle d’oreille, le défilé est dans trois jours. » Ah… Bon… Bah… Bah on a fini la veille du défilé à 8h du matin.. En ayant commencé à 10h la veille, je vous laisse imaginer l’état de la fille! Parfois, on nous fait des demande assez folles, comme réaliser des vêtements en cotte de maille, ou des insectes entièrement articulés.. Quel boulot mes amis! J’aurais tant de choses à dire sur ce boulot.. Mais j’en garde un peu pour la pour la prochaine fois!

yslRobe en cotte de maille Saint Laurent Paris (cotte de maille entièrement assemblée à la main)

vaccarelloRobe en cotte de maille Anthony Vaccarello.

lanvin 4 lanvin 3 lanvin 2 lanvin 1Lanvin

rihannaAh oui et j’ai aussi eu l’honneur de réaliser la parure de Rihanna pour la tournée « Diamonds ».

Retrouvez moi sur Facebook, sur instagram, et sur Hellocoton !

A  mercredi mes chatons!

Publicités

La wish-list de l’impossible !

Avouez que le titre fait rêver, j’ai le « tintintintin’ qui résonne dans ma tête dès que je prononce ce titre. Petite explication, comme c’est bientôt les fêtes, les primes de fin d’année, les augmentations etc.. (oui oui il y un message subliminal) J’ai eu envie de me faire plaisir (malheureusement ce ne seras que virtuel) et d’imaginer la tenue que je reverrai d’avoir pour fêter Noël. La voici.

final

On commence par la tenue on finira par les accessoires. J’ai commencé cette tenue en me baladant sur différents site de couturiers et j’ai craqué pour cette magnifique blouse Saint Laurent Paris. Tout me plait, la coupe, les pois (en simili cuir s’il vous plaît), et le petit jabot sous le col… WAHOU ! J’adore. Mais bon tout ceci à un pris, 1350.00€ tout de même ! Je vous mets les liens ou pas ? Bon allez pour le plaisir des yeux hein ! (ici) Ce chemisier à été le départ de ma tenue, je me suis basée dessus pour construire tout le reste. Dans mon esprit je l’associais avec un pantalon assez simple de type pantalon carotte. J’ai quand même bien cherché avant de trouver LE pantalon parfait à mes yeux et c’est chez Jason Wu que j’ai trouvé mon bonheur.Taille haute, légèrement ample, coupé juste sous la cheville, le pantalon qu’on voudrais toutes avoir pour les grandes occasions. Je vous préviens (presque) tous les prix sont élevés,le but étant vraiment de choisir des pièces de créateurs. Donc nous disions, 1030.00€ le pantalon. (ici) Malgré ces deux pièces proches de la perfection je trouvais la tenue assez « fade », j’ai donc ajouté cette veste bleu électrique de chez ACNE, cette couleur relève le noir sans pour autant écraser les pois du chemisier, 600.00€ (ici).

Pour les chaussures je ne me suis pas posé dix fois la question, j’ai tout de suite filé sur le site de Roger Vivier (l’inventeur du talon aiguille Mesdames! Au diable les Louboutins, moi je préfère Vivier!) J’avais en tête des escarpins noirs, j’ai été servie, ceux ci sont sublimes. 450.00€.(uniquement en boutique pour le moment.) J’ai voulu être relativement légère sur les bijoux, j’ai trouvé que le doré se mariait mieux avec le bleu que l’argenté. Mon premier choix est allé pour cette jolie bague Chloé, plaquée Or et surmontée d’une pierre de lave elle donne un petit coté « rock » à la tenue jusque ici plutôt sage.(ici) En continuant sur la même lancée j’ai choisi cette bague Marc by Marc Jacobs en cuivre doré. 75.00€ (youhou enfin quelque chose d’abordable ! ici). Il fallait forcément un bracelet, j’ai trouvé cette joli manchette fine de chez Saint Laurent Paris, 995.00€ (ici)

Et pour finir, le sac. Véritable coup de cœur pour le Peekaboo de Fendi. Cuir, pyton et croco. Jadoooooore le détail des yeux jaunes dans le rabat du sac, un petit clin d’œil décalé sur un sac sobre et classique, il n’en fallait pas plus pour me séduire. Ça y’est je l’aime d’amour. 3900.00€ la petite merveille.

Voilà mes petits choux, j’espère que ce petit article vous à satisfaits en tout cas moi je me suis bien amusée !